Breaking News :

dimanche 17 novembre 2019

Kenya Airports Authority signe la Déclaration de Buckingham Palace sur le trafic d'espèces sauvages

La Kenya Airports Authority (KAA) a rejoint plus de 100 entreprises du secteur des transports qui ont confirmé leur soutien à la lutte contre le trafic d'espèces sauvages en signant la Déclaration de Buckingham Palace du groupe de travail «Unis pour la faune». Elle devient le premier gestionnaire aéroportuaire d’Afrique à signer ladite déclaration.

L'accord définit des mesures concrètes pouvant être prises pour fermer les routes exploitées par les trafiquants du commerce illégal d'espèces sauvages alors qu'ils tentent de déplacer leurs produits d'écosystèmes rares et vulnérables vers le marché.

La cérémonie de signature a eu lieu lors de la Conférence et exposition annuelle de l'Assemblée générale annuelle Asie-Pacifique / Mondiale, qui s'est tenue du 2 au 4 avril à AsiaWorld-Expo à Hong Kong.

«L'Autorité des aéroports du Kenya (KAA) est la première autorité aéroportuaire d'Afrique à avoir signé la déclaration de Buckingham Palace. Cela tient à la reconnaissance de la menace du commerce illégal dans la région et à la prise d’actions proactives. Nous nous sommes engagés à lutter contre le trafic illégal d'espèces sauvages en adoptant des lois, en élaborant des politiques et des procédures et en formant notre personnel afin de garantir que les produits illicites issus d'espèces sauvages ne passent pas par nos aéroports » a déclaré Jonny Andersen, directeur général de la KAA.

 

 

Partager
Précédent

Nigeria: Plus de 41000 vols retardés et

Suivant

Zambie: Près de 395 000 passagers dans

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.