Breaking News :

dimanche 26 mai 2019

L’Aéroport Dakar Blaise Diagne décroche l’accréditation Carbone

L'Aéroport Dakar Blaise Diagne a  satisfait à toutes les exigences requises pour obtenir l’accréditation de niveau 1 du programme Airport Carbon Accreditation (ACA). Quinze mois après le lancement de ses opérations, le groupe Limak Aibd Summa (LAS) vient de hisser la plateforme  dans le peloton de tête des aéroports africains dans la lutte contre le changement climatique.

Le programme Airport Carbon Accreditation (ACA), lancée en 2009 et  porté par ACI Europe est, depuis 2014, la principale référence internationale  reconnue pour la gestion des émissions carbone des aéroports. Il évalue de manière indépendante et reconnaît les efforts entrepris par les aéroports pour gérer et réduire leurs émissions de carbone à travers 4 niveaux de certification : Cartographie , Réduction, Optimisation et Neutralité.

À en croire Xavier Mary, directeur général  de LAS, cette certification de niveau 1 “Cartographie” attribuée à  l’AIBD valorise la démarche de LAS qui vise à identifier ses sources émissions de Gaz à effet de serre (GEZ) et  et encourage les efforts à les réduire.

LAS dispose en effet d’une stratégie environnementale globale contenue dans son plan de Gestion de l’empreinte carbone. Ce  dernier s’arrime aux dispositions réglementaires et recommandations de l’OACI sur le rejet des substances polluantes atmosphériques et complète la loi 2001 du 15 janvier 2001 portant code de l’environnement au Sénégal.

Des actions concrètes

L'aéroport Dakar Blaise Diagne, dans son fonctionnement, déploie  un plan de gestion carbone avec plusieurs actions programmées qui privilégient  le recyclage et les énergies renouvelables.

« Nous avons mis en place une politique de sensibilisation des employés et usagers de l’aéroport pour une consommation énergétique responsable. Nous utilisons l’eau issue de notre station d’épuration pour l’arrosage des espaces verts, nous allons délaisser petit à petit les plastiques, les pailles et les gobelets à usage unique au niveau de la plateforme aéroportuaire avec l’appui de nos partenaires, nous comptons également recycler nos déchets, et participer aux efforts de reboisement de la région» explique Xavier Mary.

La future centrale photovoltaïque ou encore la mise en circulation des taxis hybrides, qui roulent au gaz et à l’essence, à l’aéroport Blaise Diagne participent également  à ces initiatives qui contribuent à la maîtrise de l’impact environnemental.

Pour le directeur général de LAS ,  « ces efforts contribueront aussi, à moyen terme, à faire des économies financières avec la réduction du coût de l’énergie, mais également renforcer nos relations avec les communes environnantes avec moins de polluants à l’Aéroport et dans ses abords immédiats».

À terme, l’ambition de LAS est bien entendu de faire partie des aéroports ayant atteint la neutralité carbone. « Nous sommes certifiés niveau 1, il nous faudra prouver que nous avons réduit nos émissions pour atteindre le niveau 2 puis engager les autres intervenants de la plateforme aéroportuaire qu’ils adoptent cette même démarche environnementale pour les niveaux 3 et 3+» explique-il. « Le programme CORSIA de l’OACI nous aidera aussi à compenser nos émissions résiduelles».

Depuis son lancement le 07 décembre 2017, la plateforme a accueilli plusieurs nouveaux transporteurs. Elle est desservie aujourd’hui par 36 compagnies aériennes et connecte 38 destinations vers l’Afrique, l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe et le Moyen-Orient. En 2018, elle a traité près de 2,3 millions de passagers et plus de 30.000 tonnes de fret.

Dix autres aéroports accrédités carbone en Afrique

À l'échelle mondiale, 263 aéroports possèdent une accréditation dans le cadre du programme ACA. Le nouvel aéroport international de Dakar rejoint dix autres aéroports africains qui se positionnent comme des modèles sur le continent en matière de maîtrise de l’impact environnemental.

Ils se répartissent comme suit :

Niveau 1 ( Cartographie) :

  • Afrique du Sud :Aéroport  international O R Tambo de Johannesburg, Aéroport  international de Cape Town, Aéroport international de King Shaka de Durban, Aéroport  international de Port Elizabeth
  • Maurice :  Aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam
  • Maroc : Aéroport international Mohammed V de Casablanca, Aéroport international Marrakech Menara

Niveau 2 ( Réduction ) :

·

  • Gabon : Aéroport international de Libreville
  • Tunisie : Aéroport international Enfidha Hammamet·

Niveau 3+ ( Neutralité  ):·

  • Côte d’Ivoire : Aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.·


Partager
Précédent

Nomination : Un évêque prend les comma

Suivant

Guinée Bissau : 27 millions d’euros d

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.