🎤 Olivier Berni, DG de Handling Partner Gabon: « l’année 2022 se présente pour l’instant sous les meilleurs auspices»

Handling Partner Gabon (HPG) est une société d’Assistance en Escale, créée en 2007 dans le cadre d’une concession exclusive de 20 ans avec l’Etat Gabonais.  Aux commandes de cette entreprise depuis novembre 2020, Olivier Berni a accordé un entretien exclusif à NewsAero.  Il fait le point sur le bilan de 2021, le nouveau service VIP SIKKA, les certifications, l’éco-performance, les perspectives de développement … 

News Aero: D’entrée de jeu, peut-on avoir une présentation générale de l’entreprise Handling Partner Gabon dont vous tenez les rênes ?

Olivier Berni : Depuis bientôt 15 ans, HPG effectue tous les services aux passagers ainsi qu’aux aéronefs commerciaux et privés sur l’aéroport international Léon MBA de Libreville, mais également sur d’autres aéroports gabonais en partenariat avec des entreprises locales. 

Pour effectuer cette assistance nous disposons des différents moyens humains et matériels afin de nous permettre d’assurer l’assistance de tous types d’avion. Nous regroupons 4 directions qui dans leurs spécificités travaillent en symbiose pour une organisation et un fonctionnement optimal : une direction générale garante du bon fonctionnement général de la structure et du déploiement de ses activités ; une direction financière pour les questions de gestion et activités connexes ; une direction des ressources humaines pour tout ce qui est du traitement administratif du personnel ; et une directions des opérations pour les activités techniques et opérationnelles liées à la plateforme.
 

News Aero:  L’aéroport est vu comme un lieu d’interactions de plusieurs parties prenantes. Quel est l’état de la collaboration entre HPG et les autres acteurs (ONSFAG, Gsez Airport, douane…) de la plateforme aéroportuaire?  

Olivier Berni :  Je pense sincèrement que la collaboration avec tous les acteurs de la plateforme s’est améliorée et qu’au fur et à mesure, même si cela a parfois été difficile, un réel partenariat se met en place grâce notamment à une vision commune de ce que doit être l’Aéroport Léon MBA en termes d’organisation, de services offerts aux passagers et aux compagnies aériennes. Nous sommes sur la bonne voie et c’est un travail en équipe de tous les acteurs et de chaque instant.

La collaboration avec tous les acteurs de la plateforme s’est améliorée et qu’au fur et à mesure, même si cela a parfois été difficile, un réel partenariat se met en place grâce notamment à une vision commune.

NewsAero : Depuis bientôt 2 ans, la crise sanitaire a bouleversé la vie mondiale et l’aviation civile a été l’un des secteurs les plus affectés. Comment vit-on cette situation inhabituelle chez Handling Partner Gabon? 

Olivier Berni : La crise de la Covid 19 a particulièrement touché HPG, qui est restée 3 mois sans aucune activité puis avec une activité réduite jusqu’à mi-février 2021.Pendant que d’autres entreprises licenciaient nous avons souhaité préserver l’emploi. Ainsi en concertation avec le personnel, nous avons mis en place  des congés techniques assortis d’une réduction salariale ainsi qu’un programme de  départs volontaires. Après les annonces d’une nouvelle réduction des vols en février 2021 amputant à nouveau notre chiffre d’affaires de 33%, nous avons reconduit  le congé technique pour une nouvelle période. Nous espérons en sortir d’ici janvier 2022 alors que le trafic aérien affiche un certain regain depuis début décembre.

Passer une année 2021 avec une activité réduite de plus de 70% du chiffre d’affaires en chute libre nous a forcé à développer des partenariats bancaires pour assurer le maintien de l’emploi et le paiement des salaires chaque mois ainsi que de nos fournisseurs.

Je tiens tout particulièrement à remercier ORABANK qui a su non seulement être à notre écoute et se placer en position de partenaire privilégié mais a également exprimé sa  confiance envers HPG notamment dans ces derniers mois au cours desquels nous avons eu un support sans faille.

Passer une année 2021 avec une activité réduite de plus de 70% du chiffre d’affaires en chute libre nous a forcé à développer des partenariats bancaires pour assurer le maintien de l’emploi et le paiement des salaires chaque mois ainsi que de nos fournisseurs.


NewsAero : Quel bilan opérationnel faites-vous de l’année 2021 qui vient de s’achever? 

Olivier Berni : 
2021 a été une année difficile mais cela nous a permis de réaliser des actions qui seront bénéfiques pour les mois à venir avec une reprise du trafic.  Investir en période de crise est une action nécessaire pour le futur et permet à une entreprise de se développer dans le futur.

Nous avons activement participé à la réception de nombreuses expéditions de vaccins et d’équipements  soit sur des vols réguliers commerciaux soit sur des vols charters affrétés , à leur déchargement et à la mise à disposition de ces envois  aux autorités gabonaises.

Nous avons également mis à profit cette période pour :

La formation des formateurs en interne et réaliser des programmes de formation dans tous les domaines de notre champ d’action à l’exception de la sûreté qui reste du domaine de l’ANAC. Ces formateurs sont maintenant certifiés et peuvent dispenser toutes les formations.
La création d’une salle d’enregistrement Business et ainsi augmenter la capacité d’enregistrement de 30% dans un décor chaleureux.
Le développement  des programmes d’automatisation de tâches tant aux opérations que dans certains secteurs administratifs.
L’augmentation de notre productivité et la création de meilleures conditions de travail par la mise en place d’un service planning et de vacations en adéquation avec notre activité.
L’obtention de notre triple certification ISO (9001,14001 et45001)
La création d’un service VIP SIKKA (Meet & Assist) personnalisé et dédié à  tous types de passagers et sans distinction de classe de voyage.

2021 a été une année difficile mais cela nous a permis de réaliser des actions qui seront bénéfiques pour les mois à venir avec une reprise du trafic. 

NewsAero :   Qu’en est-il de la conformité de vos opérations aux meilleurs standards en la matière ? 

Olivier Berni :  A date, HPG est certifiée ISAGO ((Iata Safety Audit for Ground Operations). Cette certification atteste que nos services d’assistance au sol sont conformes aux standards internationaux. Mieux, notre entreprise est détentrice d’une triple certification  ISO (9001,14001 et45001).  Pour 2022, nous nous engageons dans un processus de certification RA3 ( Agent habilité d’un pays tiers ). Cette distinction habilitera  HPG à traiter désormais du fret à partir de nos aéroports vers les Etats membres de l’Union européenne (UE). La certification TSA s’inscrit également dans nos plans.  Tous ces qualifications représentent une véritable opportunité pour attirer de nouvelles compagnies aériennes qui opèrent ou désirent opérer sur les différents aéroports du Gabon.

Pour 2022, nous nous engageons dans un processus de certification RA3 ( Agent habilité d’un pays tiers) ... La certification TSA s’inscrit également dans nos plans.

NewsAero : Aujourd’hui, le défi du développement durable du transport aérien est devenu en enjeu majeur. Quelle partition joue HPG dans cette contribution à une aviation plus verte ? 

Olivier Berni :  HPG a mis l’eco-performance au cœur de ses opérations.Ces dernières années, nous avons  massivement investi dans des engins électriques ainsi que dans des systèmes informatiques pour réduire l’empreinte carbone et plus particulièrement la consommation de papier.

Ainsi dans le cadre  du processus de digitalisation de nos processus, nous sommes en train d’équiper toutes nos équipes opérationnelles de tablettes pour le traitement des vols. Notre service VIP SIKKA utilise déjà un système de vente en ligne couplé à un logiciel qui envoie automatiquement les confirmations de réservation et factures par mail. 

HPG a mis l’eco-performance au cœur de ses opérations.

NewsAero : L’autre défi dont fait face l’aviation civile reste la faible représentativité du genre féminin aux postes de responsabilités. Peut-on dire que HPG se démarque en la matière ? 

Olivier Berni :  La femme n’est pas en reste au sein de notre structure car nous souhaitons permettre à celles-ci de pleinement exprimer leurs compétences. Nous avons à de nombreux postes de responsabilité des femmes. Je vous citerai en exemple la Directrice administratif financière, la Responsable du département client, le Chef du service passager, la Responsable formation et ou Paie, la Responsable des relations publiques et développement commercial SIKKA pour ne citer que cela.


NewsAero : Comment HPG se projette-t-elle pour la nouvelle année qui démarre ?  

Avec la reprise des vols ( pour l’instant limitée à 5 par semaine) et l’arrivée de nouvelles compagnies, l’année 2022 se présente pour l’instant sous les meilleurs auspices tant en nombre de vols qu’en terme de chiffre d’affaires. Cette évolution devrait nous permettre de sortir du congé technique afin que nos salariés puissent retrouver un salaire normal.

L’année 2022 se présente pour l’instant sous les meilleurs auspices tant en nombre de vols qu’en terme de chiffre d’affaires.

NewsAero :  Un dernier mot à l’endroit de vos collaborateurs à l’aube de cette nouvelle année ? 

Olivier Berni :  Pour mes collaborateurs, Je tiens particulièrement à les remercier pour tous les efforts consentis et la persévérance soutenue durant la lourde période de crise du au Covid-19 que nous avons traversée. Nous entamons une nouvelle année et je reste optimiste pour l’avenir qui au vu des dernières annonces gouvernementales présage des lendemains meilleurs pour notre activité.


Propos recueillis par Romuald Ngueyap

Autres articles

Back to top button