Le Cameroun et le Canada signent un accord aérien

Actuellement, les pays magrébins (Algérie, Egypte, Maroc et Tunisie) e sont les seuls de l’Afrique connectés au Canada en vol directe. Une situation qui pourrait bientôt évoluer, avec la signature d’un accord aérien entre le Cameroun et le Canada, deux pays simultanément membres de la Francophonie et du Commonwealth.


Paraphé le 17 décembre 2017, à Colombo au Sri Lanka, l’accord aérien entre le Cameroun et le Canada franchit une étape supplémentaire dans la perspective de sa mise en œuvre. En effet, le ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, et le haut-commissaire du Canada au Cameroun, Richard Bale, ont procédé à la signature dudit accord ce mercredi 1er juin 2022, dans les locaux du ministère, à Yaoundé, la capitale politique camerounaise. 

« Cet accord vient renforcer les relations de coopération déjà perceptibles entre les deux pays, et contribuer au développement de l'aviation civile. Cette signature qui ouvre également de nouvelles opportunités commerciales entre les compagnies aériennes des deux pays, va faciliter le mouvement de personnes et permettre ainsi l'accroissement des flux économiques », affirme le ministère camerounais des Transports. 

La signature de cet accord intervient au moment où le Canada célèbre ses 60 ans de relations diplomatiques avec le Cameroun. Il doit désormais être ratifié par les Parlements des deux pays, avant sa promulgation, et son entrée en vigueur. Une fois ces dernières étapes franchies, Air Canada, la compagnie nationale canadienne, sera en droit d'apprécier la pertinence d'une ligne vers le  Cameroun. En revanche, il est très peu probable que la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) desserve le Canada dans un futur proche, compte tenu de sa précarité commerciale et opérationnelle.

Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button