6.5 millions de passagers en 2018, Air Algérie bat son propre record

Votre Publicité ici

6.5 millions de passagers en 2018, Air Algérie bat son propre record

C’est sur ce record positif qu’Air Algérie a terminé son année 2018 après un dernier trimestre émaillé de tensions sociales. La compagnie nationale d’Algérie a transporté 6.5 millions de passagers sur l’ensemble de réseau l’année dernière. Elle réalise au passage une progression de 3.2% par rapport à l’année 2017 où elle avait transporté 6.2 millions de passagers.

À en croire la direction générale, ces résultats records n’ont « été bien sûr possibles qu’avec le concours de tout le personnel, quel que soit leur poste, emploi et statut au sein de notre compagnie ».

Globalement, les efforts conjugués de le tout le personnel et l’accompagnement de l’État aura permis à Air Algérie de se renforcer et de consolider son image.

En 2018, le transporteur algérien a procédé au renouvèlement du label international de sécurité “IOSA” délivré par l’Association internationale du transport aérien ; à la finalisation du processus de certification ISO 22000-2005 pour l’activité Catering ; à l’implémentation d’un nouveau système intégré de gestion des passagers et de fidélisation de la clientèle; à l’extension du réseau par l’ouverture de 04 nouvelles lignes ; à la mise en service du 1er avion passager ( Boeing B737-800 , 7T-VJJ) converti en cargo (P2F) et à la mise en service de nombreux équipements de maintenance et d’essais destinés à atteindre une plus grande intégration, entre autres.

La compagnie s’est par ailleurs félicitée de sa haute saison estivale où elle n’a procédé à aucun affrètement. L’année dernière, Air Algérie a davantage mobilisé les ressources pour une meilleure expérience client avec le développement du Call-Center (capacités, paiement à distance…).

Pour la modernisation de sa flotte et l’extension de son réseau, Air Algérie envisage d’acquérir pas moins de 20 nouveaux appareils à l’horizon 2020 si l’on en croit Réda Toubal Seghir, le chef de la division des affaires générales. Ce gros plan d’acquisition bénéficie de l’aval de l’État actionnaire qui facilite les « compensations financières pour sujétions de service public en adéquation avec les coûts qu’elle supporte et en supprimant certains droits de douane liés aux moyens aéronautiques ».

Rappelons qu’Air Algérie exploite une flotte de 58 avions et assure des dessertes vers 43 destinations internationales dans 26 pays, outre 29 destinations locales

 

Laissez un commentaire