Breaking News :

jeudi 05 décembre 2019

L'Autorité de l'aviation civile du Zimbabwe dément la fermeture de l’espace aérien du pays

L’espace aérien zimbabwéen reste et demeure ouvert au trafic. C’est ce que martèle l'Autorité de l'aviation civile du Zimbabwe (CAAZ), dans un communiqué rendu public ce mardi 26 novembre 2019.

« Ce matin (26 novembre 2019), nous avons eu des problèmes opérationnels dus au retard de notre équipe de la matinée. Cela a entraîné des retards au décollage de trois (3) aéronefs au départ des trois (3) aéroports. Les opérations sont revenues à la normale, et l’espace aérien reste ouvert et fonctionnel, conformément aux normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) », insiste Margaret Mantiziba, la directrice générale par intérim de la CAAZ.

A en croire l’institution en charge de l’aviation civile dans le pays, cet incident a entraîné la publication d’informations par les médias, parlant d’une fermeture de l'espace aérien du Zimbabwe. « Ces rapports sont inexacts et destinés à semer la panique et le chaos dans nos aéroports, et à décourager les voyageurs », estime le régulateur.

« La CAAZ poursuivra son mandat consistant à développer l’aviation au Zimbabwe, et a lancé une campagne mondiale visant à attirer les compagnies aériennes au Zimbabwe et à développer et rénover les infrastructures aéroportuaires pour répondre aux exigences et aux normes actuelles et futures », promet-elle.  

Parlant justement d’infrastructures, des travaux sont en cours à l'aéroport international Robert Gabriel Mugabe d’Harare. L’objectif étant de les mettre aux moins aux standards des meilleurs aéroports de la sous-région.

   

 

Partager
Mot clé :
Précédent

Présidence de l’OACI : L’italien Sa

Suivant

Au cours de l’exercice 2018-2019, les

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.