Breaking News :

dimanche 17 novembre 2019

Accidents d'aviation : 2018, encore une année sure pour l’Afrique

En dépit de plusieurs accidents graves à l’échelle mondiale, l'année 2018 a été l'une des années les plus sures pour l'aviation commerciale en Afrique. Selon l’Aviation Safety Network (ASN), le continent a enregistré, sur toute l’année, 41 morts dans 04 accidents d’avions.

Sur  les quatre cas d’accidents civils recensés en Afrique, 02 impliquaient des vols Cargo en Guinée Conakry (Eagle Air, Let 410, 4 morts) et en République Démocratique du Congo (Gomair, Antonov 26, 7 morts), 1 vol domestique régulier au Kenya (Fly-SAX, Cessna 208B, 10 morts ) et 1 vol domestique non régulier au Sud Soudan (Slaver company, Let 410, 20 morts) ; 1 des avions accidentés était exploité par une compagnie inscrite sur la liste noire de l’Union Européenne, Gomair en l’occurrence.

Pour l’organisme indépendant hollandais, 2018 apparait comme la troisième année la plus sûre de l’histoire en termes de nombre d'accidents mortels et la neuvième en termes de pertes en vie humaine.  2017 reste  l'année la plus sûre de l'histoire de l'aviation dans le Monde et en Afrique en particulier. Il ya deux ans, le continent n’a enregistré aucun accident mortel d’un vol commercial régulier avec au passage une période record de 592 jours  sans accident.

A contrario, si l’on prend en compte l’aviation militaire, c’est l’Afrique qui a payé le plus lourd tribut en 2018 à la suite du crash de Iliouchine 76 des forces armées algériennes le 11 avril 2018 faisant 257 morts.

À l’échelle mondiale, l’aviation civile a enregistré un total de 15 accidents mortels d'avions (12 vols passagers et 03 vols cargo), qui ont entrainé la mort de 556 personnes. En incluant les avions de transport militaires, le nombre total de morts s’élève à 917 dans 25 accidents mortels. Les deux accidents majeurs dans le monde en 2018 furent celui du Boeing 737 de la compagnie Lion Air qui s'est abîmé au large des côtes indonésiennes avec 189 personnes en octobre, et celui de 18 mai près de l'aéroport de La Havane à Cuba où un Boeing 737-200 loué par une compagnie cubaine au Mexicain Global Air a fait 112 morts.

Si la perte de contrôle constitue l’un problème de sécurité majeur aujourd’hui, Harro Ranter, PDG d’Aviation Safety Network constate au demeurant que le niveau de sécurité a considérablement augmenté. Avec un trafic aérien mondial estimé à environ 37 800 000 vols, le taux d'accident à ce jour est de 1 accident mortel pour 2 520 000 vols. L’avion demeure dès lors, le moyen de transport le plus sûr au monde !

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.