Breaking News :

mercredi 19 juin 2019

0,1 milliard $

C’est la perte nette que  devraient enregistrer les compagnies aériennes africaines en  2017. Selon l’Association du transport aérien international (IATA), ceci correspond à une perte de 1,50 $ par passager transporté.

Alors que la tendance des prévisions sur la rentabilité à l’échelle mondiale est  au vert, les voyants des transporteurs d’Afrique demeurent dans le rouge.

Pour l’IATA «  Le lourd fardeau fiscal, les prix du carburant supérieurs à la moyenne mondiale, la concurrence provenant du Golfe et la libéralisation limitée à l’intérieur du continent » constituent les principaux facteurs conduisant à cette perte à tendance répétitive.

Partager
Mot clé :
Suivant

1150

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.