Breaking News :

mercredi 11 décembre 2019

South African Airways lâchée par trois de ses assureurs et une agence de voyages

C’est un nouveau coup dur pour South African Airways (SAA). A peine sortie d’une grève d’une semaine, la compagnie nationale sud-africaine doit faire face à un nouveau problème : la crise de confiance avec certains de ses assureurs.  Santam’s (SNTJ.J) Travel Insurance Consultants (TIC), ont annoncé la semaine dernière, qu’elles avaient cessé de verser des indemnités d’insolvabilité aux voyagistes pour les vols SAA.

Vendredi 29 novembre 2019, Hollard Travel Insurance a déclaré qu'elle avait également exclu SAA de la couverture contre la faillite. En plus de ces trois compagnies d’assurance, Australian Agency Flight Centre Travel Group (FLT.AX) a annoncé ce même vendredi, qu’elle cesserait de vendre les billets du transporteur aérien. A l’origine de ces décisions en cascade, des « doutes quant à la viabilité à long terme » de l’entreprise.  

Pour rappel, South African Airways sort d’une grève de sept jours de son personnel. Grève ayant contraint à l’annulation d’une centaine de vols. A l’origine de ce débrayage, l’annonce d’un plan de restructuration devant conduire à la suppression de 944 emplois. Face à la déviance de la National Union of Metalworkers of South Africa (NUMSA) et la South African Airways Cabin Crew Association (SACCA), le fleuron national a renoncé à son projet de compression des effectifs, et a plutôt promis des augmentations de salaires dans la mesure de la disponibilité des fonds.  

C’est justement cette incertitude financière qui a mené à la crise de confiance entre SAA et ses partenaires.  

 

Partager
Précédent

Air Seychelles fait son entrée en Isra

Suivant

Air Sénégal réceptionne son second Ai

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.