Breaking News :

vendredi 17 janvier 2020

Le groupe Tunisair devrait supprimer 61% de ses effectifs pour rétablir son équilibre financier

Le groupe Tunisair a une masse salariale largement au-dessus de ses moyens. C’est ce qu’a révélé son président-directeur général mercredi dernier, le 8 janvier 2020, en marge l’assemblée générale ordinaire de la compagnie nationale tunisienne. Selon Elyes Mnakbi, le groupe devrait supprimer 61% de son personnel pour rétablir son équilibre financier.

La holding comprend actuellement neuf filiales dont sept sociétés globalement intégrées (Tunisair Handling, Tunisair Express, Tunisair Technics, SCI ESSAFA, Amadeus,  Aviation IT Services Africa  et Mauritania Airlines-51%-)  et deux  sociétés mises en équivalence ( Tunisie Catering et Centre de formation aéronautique de Tunisie). Celles-ci représentent un effectif total de près de 7 800 salariés.

Selon le PDG, la situation financière actuelle de l’entreprise ne lui permet pas de supporter une masse salariale au-dessus de 3 000 employés. Elyes Mnakbi estime par ailleurs que les salaires actuels sont élevés par rapport aux possibilités de la structure.

Ainsi pour la seule compagnie mère, Tunisair, qui compte 28 avions, il est prévu le licenciement de 400 employés cette année afin d'atténuer ses difficultés financières. Ce plan a déjà été approuvé par le gouvernement, affirmait-t-il l'an dernier.

Une recapitalisation de 383 millions d’euros pour la relance


Selon Elyès Mnakbi , Tunisair a  besoin d'une enveloppe d'environ 383 millions d’euros pour l’implémentation  de  son plan de redressement.

 

Cette recapitalisation contribuera en partie au rajeunissement et au renforcement de la flotte. La compagnie a récemment initié  une opération SLB, « Sale and Lease Back »  pour mettre progressivement en service cinq Airbus A320neo. Selon le planning, trois appareils seront livrés en début 2021 et les deux derniers en début 2022.

 

Il se dit confiant quant aux retombées de ce plan de relance qui permettront de redorer le blason de Tunisair dont le niveau de ponctualité a chuté à 42%  en 2018 avec un coefficient de remplissage de 74,5%. Cette année-là, la compagnie a transporté 3.8 millions de passagers et réalisé un chiffre d’affaires de 460 millions d’euros.

Le transporteur national tunisien espère ainsi mieux se parer pour faire face à la concurrence alors que la Tunisie s’achemine vers la finalisation de l’accord Open Sky avec l’Union Européenne (UE).

Partager
Mot clé :
Précédent

Formation : La compagnie aérienne ASKY

Suivant

1,7 million de touristes étrangers ont

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.