Breaking News :

mercredi 12 août 2020

Kenya Airways : La nationalisation ne la rendra pas forcément rentable, affirme le DG

Contrairement à ce que pourrait penser certains, la nationalisation à venir de Kenya Airways (KQ) n’est pas gage de rentabilité. C’est en tout cas ce qu’a expliqué le directeur général de la compagnie parapublique kenyane dans une interview accordée à Daily Nation le 16 juillet 2020. « KQ est important, et oui, il est possible pour lui de faire des bénéfices, et il le peut. Mais la raison de la nationalisation n'est pas que les profits. En fait, la nationalisation en elle-même et par elle-même ne le rendra pas rentable », a déclaré Allan Kilavuka (photo).

« KQ n'est pas là uniquement pour faire des profits. Il y a un mandat plus large. C'est un atout national stratégique. La compagnie aérienne a la responsabilité de faire un retour raisonnable, mais le plus important est le rôle qu'elle joue dans la grande économie en tant que catalyseur du transport de marchandises et de personnes d'un endroit à l'autre », a expliqué le DG du transporteur kenyan.

Enclenché depuis septembre 2019, le processus de nationalisation du transporteur a trainé d'au moins deux mois, du fait de la pandémie de Covid-19. Le projet de loi y relatif n’a d’ailleurs été déposé à l’Assemblée nationale que le 26 juin dernier. Prévu pour au moins 21 mois, ce processus permettra à l’Etat de racheter les actions de Kq Lenders Co 2017 Ltd (39,1%), Air France-KLM (7,95%), Mike Maina Kamau, Vijaykumar Ratilal Shah, Galot International Ltd, et Parametric Portfolio Associates LLC (2,75%).

Kenya Airways s’achemine vers une 8e année consécutive dans le rouge, avec des pertes de 400 à 500 millions de dollars prévues en 2020. Selon Kilavuka, la société a probablement déjà perdu plus de 100 millions de dollars depuis janvier. En attendant la reprise de ses vols internationaux le 1er août prochain, la compagnie a relancé ses liaisons domestiques le 15 juillet dernier.

Le Prince Fogue

 

 

 

Partager
Mot clé :
Précédent

En Afrique, les aéroports tunisiens de

Suivant

Au Lesotho, Mohahlaula Airlines se tourn

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.