Breaking News :

mercredi 12 août 2020

South African Airways : Les créanciers valident le plan de sauvetage qui verra la suppression de 2700 emplois

South African Airways (SAA) peut enfin enclencher sa restructuration. Après des semaines d’empoignades entre les différentes parties prenantes, les créanciers ont plébiscité ce mardi 14 juillet, le plan de sauvetage de la compagnie nationale sud-africaine. Celui-ci a été voté à 86% par les créanciers, - dépassant le seuil d'approbation de 75% requis par la loi sur les sociétés. Dans la foulée, le ministère des Entreprises publiques a annoncé la nomination de Phillip Saunders au poste de président-directeur général par intérim de SAA.

Devenu budgétivore et lourdement endettée au fil des ans, SAA n'a enregistré aucun bénéfice depuis 2011. Elle a été placée en sauvetage commercial le 5 décembre 2019, et est administrée depuis lors par le cabinet Matuson Associates.

Le plan de sauvetage ainsi validé, le ministère des entreprises publiques doit maintenant apporter les moyens financiers nécessaires à sa mise en œuvre.  Celui-ci requière une enveloppe globale de 10,3 milliards de rands ($600 millions) dont 2,277 milliards de rands (134 millions de dollars) pour financer les licenciements. Les administrateurs de SAA, Les Matuson et Siviwe Dongwana, ont fixé une date butoir au 25 juillet pour obtenir les garanties de l’Etat

Conformément au plan de sauvetage,  SAA va licencier 2700 employés soit environ 60% de ses effectifs ; 1 000 autres salariés seront placés en « licenciement pour formation » pendant un an. Ils resteront des employés de la compagnie mais ne recevront pas de salaire.  Ces employés auront la priorité lorsqu'un poste deviendra disponible dans la compagnie aérienne restructurée. Dans le cas contraire, ceux-ci perdront définitivement leur emploi, au bout des douze mois de formation

SAA dans sa forme restructurée reprendrait ses vols dans les prochains mois avec une flotte de seulement six appareils à fuselage étroit pour un effectif d'un millier d'employés, et ce jusqu'en février 2021. Ce qui impliquera une réduction de son réseau de dessertes domestiques, africaines et internationales A ce jour, le transporteur a déjà restitué 17 avions. Quatorze autres appareils (deux A350-900, six A320, cinq A330-300 et un A330-200) devraient quitter la flotte dans les prochains jours. Cela laissera SAA avec seulement neuf avions, soit trois A319, quatre A320 et deux A350-900.

Partager
Précédent

8,56 milliards de dollars : L’AFRAA re

Suivant

Emirates revient à Addis-Abeba en Ethio

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.