Breaking News :

mercredi 12 août 2020

Air Mauritius vend la quasi-totalité de ses avions pour renflouer ses caisses

A court de liquidités, Air Mauritius pourrait très bientôt  renflouer sa trésorerie asphyxiée par crise de Covid-19, à la faveur de la  cession de quelques appareils. Le transporteur national mauricien vient de  publier un avis de mise en vente de cinq Airbus (deux A340-300, un A330-200 et deux A319-100) dont l’âge varié entre 11 et 22 ans.Il s’agit là de la quasi-totalité de la flotte propre du transporteur. En effet, en absence des cinq appareils cités plus haut, le fleuron national ne sera plus propriétaire que d’un ATR 72. Les sept autres aéronefs en sa possession (deux ATR 72, deux A350-900, deux A330-900 et un A330-200) sont exploités en location.

Optimisation opérationnelle ou quête de liquidités ?  Dans l’un ou dans l’autre cas, ces ventes,  dont la date limite pour les offres d'achat a été fixée au 11 août, viendront assurément alléger le poids financier de la compagnie qui a récemment été mise sous plan de redressement.

Selon l’un des administrateurs, Sattar Hajee Abdoula, la société pourrait perdre environ 239 millions de dollars lors des trois exercices cumulés allant de mars 2018 à mars 2021, si ses coûts d’exploitation ne sont pas réduits à court terme.

Sous administration provisoire de Grant Thornton depuis le 22 avril dernier, Air Mauritius a besoin de 260 millions de dollars pour honorer ses engagements financiers. Le 23 juin, le ministre des Finances, Dr Renganaden Padayachy, a promis d’injecter 222,6 millions de dollars au capital de la société publique. Cette aide financière figure d’ailleurs dans le discours sur le budget 2020/2021, qu’il présentait à l’Assemblée nationale ce même jour.


Mais la Listed companies minority shareholders association (LCMSA) réclame un audit de la compagnie avant tout nouvel apport financier. L’association des actionnaires minoritaires d’Air Mauritius demande que les investigations remontent jusqu’en 2005, pour éviter les erreurs du passé.


Partager
Mot clé :
Précédent

Le Tchad envisage la reprise du trafic a

Suivant

Tunisair : La fonction de PCA désormais

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.