Breaking News :

samedi 15 août 2020

Le Gabon et le Sénégal interdisent l’accès à leur territoire aux citoyens de l’Union Européenne (UE)

Leurs ressortissants interdits d’accès aux territoires de l’espace Schengen, le Gabon et le Sénégal n’ont pas tardé à réagir. Ce mercredi 1er juillet 2020, les deux pays africains ont eux aussi interdit l’accès à leur territoire respectif aux citoyens originaires de l’Union Européenne.

« En application du principe de la réciprocité, il est demandé à toutes les Missions diplomatiques et Postes consulaires de la République Gabonaise à l'Etranger de maintenir la suspension de délivrance des « Visas Tourisme » aux ressortissants des vingt-sept (27) Etats membres de l'Union Européenne désirant se rendre au Gabon. Cette mesure inclut les demandes de visas pour : Tourisme et séjours privés, Motif professionnel (sauf résidents), Voyages d'affaires », a écrit le ministère gabonais des Affaires étrangères.

Néanmoins, cette décision ne s’applique pas aux officiels qui se rendent au Gabon « dans le cadre de missions dument autorisées par le gouvernement ».

« Suite à la décision de l'Union européenne de bannir le Sénégal de la liste des pays autorisés à voyager dans son espace, l'Etat du Sénégal a pris la décision suivante : le principe de la réciprocité sera applicable à tous les États ayant pris des mesures à l'encontre du Sénégal », a averti Alioune Sarr, le ministre sénégalais du Tourisme et des Transports aériens.

La veille, l’UE et les quatre pays susmentionnés ont publié une liste restreinte de quinze pays, dont les ressortissants sont autorisés à accéder à l’espace Schengen. En Afrique, seuls l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Rwanda en font partie.

Le Prince Fogue

 

Partager
Mot clé :
Précédent

Afrique du Sud : SA Express mise aux enc

Suivant

Covid-19 : Au Cameroun, le secteur aéri

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.