Breaking News :

mercredi 15 juillet 2020

Le ministère des Entreprises publiques s’oppose à la liquidation de South African Airways

L’idée d’une liquidation de South African Airways (SAA) sonne mal à l’oreille du ministère des Entreprises publiques. Informé du recours en justice d’Airlink visant à empêcher le vote du plan de sauvetage de l’entreprise prévu jeudi prochain, et de placer SAA en liquidation provisoire, le ministère a décidé ce lundi 22 juin 2020, de s’opposer à toutes ces demandes.

« Alors que nous approchons de la dernière semaine pour approuver ou rejeter le plan de sauvetage de l’entreprise, il est inquiétant qu'un concurrent de SAA, qui est à 100% privé, ainsi que deux syndicats-National union of metalworkers of South Africa (Numsa) et South African Airways cabin crew association (Sacca)-, qui devraient agir dans le meilleur intérêt  de leurs membres, cherchent à détruire SAA en forçant une liquidation judiciaire », s’indigne le département ministériel. 

« Le gouvernement, en tant qu'actionnaire unique de SAA, soutient le plan de sauvetage de l’entreprise qui aboutira à une compagnie aérienne viable, durable et compétitive, et qui effectue des vol intérieurs, régionaux et internationaux », rappelle l’institution.

Le plan de sauvetage dont il est question ici, requerrait une enveloppe globale minimale de 599 millions de dollars pour sa mise en œuvre. Il prévoirait, dans sa phase initiale, la réduction de la flotte de la compagnie nationale sud-africaine à six avions, pour un effectif de 1 000 employés, entre juillet 2020 et février 2021. On est loin des 44 avions et près de 5000 employés en poste avant la mise sous plan de sauvetage.

Le Prince Fogue

Partager
Précédent

Trans Air Congo relance ses vols domesti

Suivant

Le Sénégal alloue 3 milliards de FCFA

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.