Breaking News :

mardi 14 juillet 2020

Les compagnies africaines devraient perdre 2 milliards de dollars de bénéfice en 2020

L’Association internationale du transport aérien (IATA) continue d’évaluer les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur les compagnies aériennes. Selon son dernier rapport publié ce mardi 9 juin 2020, les transporteurs aériens africains devraient enregistrer une perte nette de 2 milliards $ en 2020.A en croire l’IATA, la capacité de l’offre en passagers disponible sera de -50,4 %, tandis que la demande enregistrera une chute de -58,5%.

De manière globale, les compagnies du monde entier devraient perdre 84,3 milliards de dollars de bénéfice en 2020 ; soit  une régression de -20,1% par rapport à l’année dernière. Les revenus chuteront de 50% pour s'établir à 419 milliards de dollars, contre 838 milliards de dollars en 2019. Le taux de trafic pour 2020 devrait chuter de 54,7% par rapport à 2019. Le nombre de passagers devrait être divisé par deux pour atteindre environ 2,25 milliards. Ce qui correspond approximativement au niveau de 2006. 

« Financièrement, l’année 2020 aura été la pire de l’histoire de l’aviation. En moyenne, chaque jour de cette année apporte des pertes de 230 millions $ pour l’industrie. Au total, des pertes de 84,3 milliards $. Cela signifie que selon le nombre prévu de 2,2 milliards de passagers cette année, les compagnies aériennes vont perdre 37,54 $ par passagers », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Alors que les bénéfices virent au rouge, les pertes en revenus seront encore plus importantes. Selon l’AFRAA, la crise du COVID-19 pourrait entraîner une chute des revenus de 8,103 milliards de dollars en 2020 pour les compagnies africaines, soit une baisse de 68% par rapport à 2019. 

En cette période de fermeture des frontières, le fret est le seul point positif de l’année. Par rapport à 2019, les tonnes de marchandises transportées devraient passer de 10,3 millions de tonnes à 51 millions de tonnes. Les revenus de fret atteindront un record de 110,8 milliards de dollars en 2020, contre 102,4 milliards de dollars en 2019. Le fret contribuera à environ 26% des revenus du secteur, contre 12% l’an dernier. Cependant, l’insuffisance d’avions cargo devrait faire grimper les tarifs d'environ 30% au cours de cette année. 

Le Prince Fogue

Partager
Mot clé :
Précédent

Covid-19 : L'AFRAA intensifie ses effort

Suivant

Le Ghana milite pour un ciel unique Oues

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.