Breaking News :

samedi 15 août 2020

RAM : $5 millions de pertes par jour, soutien étatique pour les salaires de juin, 3 ans pour un retour à la normale (PDG)

Royal Air Maroc traverse « la pire crise » de son histoire, selon son président directeur général, Abdelhamid Addou. Dans une lettre adressée à l’ensemble du personnel cette semaine, il a fait part de l’évolution de l’entreprise en cette période de Covid19. A l’en croire, les pertes en chiffre d’affaires du transporteur s’élèvent à 50 millions de dirhams (5 millions de dollars) par jour. 

 

« Pour notre compagnie, la fermeture a concerné très rapidement l’ensemble du réseau. L’impact sur le trafic a été violent avec une baisse respective de 60% en mars et 100% en avril, par rapport à l’année dernière » explique Addou. Royal Air Maroc affichait pourtant « une forte croissance à deux chiffres, entre novembre et février. »

 

Si jusqu’ici, le porte-étendant marocain a pu respecter ses engagements sur mars, avril et mai, rien n’est certain pour juin, qui va nécessiter un apport important en termes de cash-flow. « A l’instar de beaucoup de compagnies aériennes, nous pourrons lever de la dette garantie par l’Etat, pour faire face aux engagements du mois de juin 



Pour Abdelhamid Addou, l’impact de cette crise sera « longue et douloureuse ». Pour retrouver un rythme normal, il estime que son entreprise aura besoin d’une reprise étalée sur une période minimale de 36 mois. « Cette reprise nécessitera un plan clair, basé sur les prévisions publiées par IATA ainsi que les cabinets de conseils mondiaux. »

 

« Nous travaillons étroitement avec plusieurs membres du gouvernement, afin de préparer une ébauche de plan de reprise à même de garantir la pérennité de notre entreprise à long terme » a-t-il déclaré-t-il. « Nous chercherons à préserver au maximum l’emploi tout en garantissant la pérennité financière de la compagnie. »


Dans ce contexte difficile, il a appelé chaque employé « à faire preuve de discernement et d’abnégation pour privilégier l’intérêt commun et la préservation des emplois, aux considérations court-termistes

Partager
Mot clé :
Précédent

Rwandair va démarrer les vols commercia

Suivant

Africa World Airlines renforce son axe A

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.