Breaking News :

vendredi 29 mai 2020

Covid 19 : Le Maroc veut mettre fin à l’obligation de remboursement des vols annulés

 

 Un projet de loi a été présenté en ce sens le lundi 11 mai par le ministère marocain du Tourisme. Le texte prévoit que  les opérateurs touristiques et toutes les compagnies aériennes ne soient plus tenus de rembourser les prestations annulées en plein pandémie de coronavirus, afin de les sauver de la faillite. 

 

Ce projet de loi, présenté devant une commission parlementaire, porte sur les « réservations de voyage, les séjours touristiques » annulés entre le 1er mars 2020 et le 30 septembre 2020 en raison de la crise sanitaire. Il vise à permettre aux opérateurs de proposer une prestation équivalente, plutôt qu'un remboursement. 

Le remboursement des billets annulés est un problème récurrent au Maroc. Les compagnies aériennes comme la Royal Air Maroc sont obligées d’y faire face malgré leurs difficultés financières. Les consommateurs de leurs côtés veulent s’acquérir de leurs droits. La Fédération nationale des associations du consommateur (FNAC) a en effet rappelé qu'une loi leur donnait « le droit de se faire rembourser au cas où le prestataire ne respecte pas ses engagements. »

Dans son dernier scénario d’évaluation de l’impact financier de cette crise, l’IATA a révélé que le Maroc pourrait enregistrer 8,1 millions de passagers en moins en 2020, ce qui correspond à une perte de revenus d’environ 1,3 milliards de dollars. Dans un tel scénario, leur PIB du pays se verra priver de 3,4 milliards de dollars et 205 560  personnes pourraient perdre leurs emplois.

 

Ange B. Nomenyo

Partager
Mot clé :
Précédent

Ethiopian Airlines à la rescousse d’

Suivant

Uganda Airlines attend son premier A330n

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.