Breaking News :

samedi 08 août 2020

Le lancement de Zambia Airways, dont Ethiopian Airlines est actionnaire, n’aura pas lieu en 2020

@Photo-collage

Zambia Airways, projet en gestation depuis 3 ans, ne verra pas le jour cette année.  Cité par la télévision nationale ZNBC, le ministre zambien des Transports et des Communications, Mutotwe Kafwaya a indiqué  que le moment n’est pas propice pour le lancement de la compagnie nationale alors que le secteur de transports aériens subit de plein fouet les répercussions de la pandémie de Covid-19.

En août 2018, Ethiopian Airlines avait officialisé l’accord d’actionnariat avec la Société de développement industriel (SDI), branche d’investissement du gouvernement zambien pour le démarrage de  Zambian Airways pour un coût initial de 30 millions de dollars. Selon les termes de l’accord, Ethiopian Airlines détient 45% des parts tandis que 55% sont détenus par la SDI.

Initialement annoncée  pour le 24 octobre 2018, date anniversaire de l’indépendance de la Zambie, le lancement de la compagnie avait été reporté dans un premier temps au  1er  janvier 2019, puis au troisième trimestre de l’an dernier.

La Zambie ne dispose plus de compagnie nationale depuis 1995 après la mise en liquidation de la défunte Zambia Airways, fondée en 1964. Depuis sa base de Lusaka, le futur transporteur vise une flotte de 12 avions d’ici 2028. Son réseau comprendra dans un premier temps les dessertes domestiques et régionales et plus tard les vols vers le reste de l’Afrique, l’Europe et l’Asie.

Selon les media locaux qui citaient récemment le directeur général de la compagnie aérienne, Bruk Endeshaw-Abebe- détaché d'Ethiopian Airlines en 2019-, Zambia Airways pourrait progressivement exploiter des Dash-8, des 737-8 et  le 787 Dreamliner. Il  ambitionne également d’introduire soit l’A220 d’Airbus ou l’E-jet E2  d’Embraer.

Une fois lancée, Zambian Airways deviendra le quatrième partenariat stratégique d’Ethiopian Airlines sur le continent. La compagnie nationale éthiopienne détient, en effet,  40% des actions chez Asky basée au Togo et 49% des parts dans Malawian Airlines.  Plus récemment, elle a acquis 45% des participations dans Tchadia Airlines qui a démarré ses opérations en octobre 2018.

Partager
Mot clé :
Précédent

Survie de TAAG Angola: « Des licencieme

Suivant

Air Algérie élabore un plan de restruc

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.