Breaking News :

samedi 08 août 2020

Vols cargo- Covid 19 : L’IATA réitère de supprimer la lourdeur administrative pour efficacement faciliter la lutte

L'Association du transport aérien international (IATA) met de nouveau en garde les Etats contre les tracasseries liées au trafic cargo dans ce contexte de lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19) qui a déjà fait plus de 486 000 cas d’infections dont près de 22 000 victimes.

« Le fret aérien est un partenaire essentiel dans la lutte mondiale contre Covid-19. Mais nous voyons toujours des exemples de vols de fret remplis de fournitures et d'équipements médicaux vitaux bloqué au sol en raison de processus lourds et bureaucratiques pour sécuriser les créneaux horaires et les permis d'exploitation », dénonce le directeur général et chef de la direction de l'IATA, dans un communiqué publié ce mercredi 25 mars 2020.

« Ces retards mettent des vies en danger. Tous les gouvernements doivent intensifier leurs efforts pour maintenir les chaînes d'approvisionnement mondiales ouvertes », avertit Alexandre de Juniac.  

La crise du Covid-19 a cloué presque toute la flotte mondiale d'avions de passagers au sol. Celle-ci transporte habituellement près de la moitié des expéditions totales de fret aérien. Malgré cela, les compagnies aériennes s'efforcent de combler l'écart entre la demande de fret et l’offre. Certaines réintroduisent des vols cargo, tandis que d’autres utilisent des avions de passagers pour les opérations de fret. 

Fort de ce constat, l’IATA demandent aux pays d’introduire des procédures accélérées pour les permis de survol et d'atterrissage pour les opérations de fret; d'exempter les membres d'équipage qui n'interagissent pas avec le public des exigences de quarantaine de quatorze jours ; la prise en charge des droits de trafic temporaires pour les opérations de fret où des restrictions peuvent s'appliquer.

Elle recommande également de supprimer les obstacles économiques, tels que les frais de survol, les frais de stationnement et les restrictions de créneaux horaires, pour soutenir les opérations de fret aérien pendant cette crise sans précédent ; et la suppression des couvre-feux horaires pour les vols de fret afin de faciliter les opérations du réseau de fret aérien mondial les plus flexibles. 

Partager
Mot clé :
Précédent

Le transport aérien en Ethiopie devrait

Suivant

Covid 19 : Perte de 1,32 million d’emp

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.