Breaking News :

mardi 02 juin 2020

Cabo Verde Airlines : L’Etat reporte à nouveau la vente de ses actions restantes

La privatisation totale de Cabo Verde Airlines (CVA) devrait encore attendre. C’est en tout cas ce qui ressort d’une interview accordée par le Premier ministre cap-verdien à Lusa, le 22 mars 2020. « Quant à la participation au capital social, l'État en détient 39%. La vente de cette participation est prévue, mais ce n'est pas le moment de le faire », a confié Ulisses Correia e Silva à l’agence de presse portugaise.

En effet, la compagnie parapublique cap-verdienne est en difficulté financière, après avoir suspendu le 18 mars, toutes ses opérations pendant au moins trente jours, du fait de la pandémie de Coronavirus (Covid-19). Il est donc question de s’attarder d’abord sur un soutien financier à l’entreprise, avant la vente totale des actions de l’Etat. « CVA fait évidemment partie de l'éventail des entreprises qui feront l'objet de mesures de soutien à l'économie », a confié le chef du gouvernement.

C’est la énième fois que le Cap-Vert reporte sa sortie définitive du capital de la société. Le 11 novembre 2019, le ministère  cap-verdien des Finances promettait que le processus de privatisation de Cabo Verde Airlines serait achevé le 31 décembre de la même année. Néanmoins, l’Etat a tout de même vendu 7,65% de ses actions à la diaspora cap-verdienne, le 23 février 2020.

L’actionnariat de CVA se présente désormais comme suit : 51% pour Lofleidir Cabo Verde, 2,35% pour les travailleurs, 7,65% pour la diaspora cap-verdienne à travers le monde, et 39% pour l’Etat cap-verdien. 

Partager
Mot clé :
Précédent

Au Nigeria, Aero Contractors met sa flo

Suivant

Sky Mali réceptionne son premier avion,

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.