Breaking News :

mercredi 23 septembre 2020

SA Express devrait être liquidé, faute d’argent pour financer son sauvetage

S’achemine-ton vers une liquidation de SA Express ? Oui, pensent les praticiens du sauvetage de la filiale régionale de South African Airways. Selon la presse sud-africaine, Phahlani Mkhombo de Genesis Corporate Solutions, et Daniel Terblanche de DT Consult RSA, ont envoyé une lettre aux employés de la compagnie nationale sud-africaine, le 21 mars 2020, leur informant qu'ils n'avaient pas obtenu les financements nécessaires pour maintenir l’entreprise en activité. 


Dans un communiqué publié le 6 mars, le ministère sud-africain des Entreprises publiques estimait que le plan de sauvetage de SA Express présenté par les praticiens, « était totalement inadéquat, et ne comprenait pas d'éléments commerciaux clés qui lui permettraient de faire une analyse de rentabilisation pour la fourniture par le Trésor national, du financement postérieur au démarrage ». Il leur recommandait par conséquent de proposer un plan de rentabilisation de celle-ci.


Ce qui n’a apparemment pas été le cas à l’issue de plusieurs réunions tenues de mercredi à vendredi de la semaine dernière, entre le comité des créanciers de la structure, son conseil d'administration, le ministère des Entreprises publiques et ces derniers. En conséquence, la compagnie ne sera pas en mesure de payer les salaires et autres obligations statutaires des employés, pour le compte du mois de mars. Cela n'a même pas encore été fait pour le mois de février. 


La majorité des contrats de location d'avions du transporteur aérien ont été résiliés par leurs bailleurs, en raison du non-paiement des dettes y relatives depuis novembre ; soit plus de trois mois avant que la société soit déclarée en faillite. Fort de tout ce qui précède, Phahlani Mkhombo et Daniel Terblanche sont contraints par la Loi sur les sociétés, d’informer les tribunaux et toutes les parties prenantes, de l’impossibilité de sauver SA Express. 

Partager
Mot clé :
Précédent

IATA : Le transport aérien mondial perd

Suivant

Au Nigeria, Aero Contractors met sa flo

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.