Breaking News :

mardi 31 mars 2020

Le Cap-Vert rapatrie ses citoyens bloqués au Portugal, au Brésil et aux États-Unis

Les Capverdiens coincés au Portugal, au Brésil et aux États-Unis, à cause de la pandémie de Coronavirus (Covid-19), seront rapatrié à partir de demain mardi 24 mars 2020. L’annonce a été faite, ce week-end, par le gouvernement. Ainsi, les citoyens retenus dans les aéroports de Lisbonne, Recife et Forteresse, et Boston, et qui veulent rentrer au pays, réaliseront leur désir. Une fois sur le territoire national, ceux-ci seront mis en quarantaine.

Pour ce faire, le pays a affrété des vols charters aux frais du contribuable, pour les ramener. Ces vols spéciaux seront assurés par Cabo Verde Airlines, la compagnie nationale cap-verdienne. « Concernant les Cap-Verdiens retenus dans d'autres pays, il y a un suivi qui est effectué par le gouvernement à travers ses ambassades », précise le communiqué.

« Des vols de rapatriement de citoyens étrangers, pour la grande majorité des touristes, ont été assurés et réalisés dans leur grande partie par les compagnies aériennes qui transportent des touristes au Cap-Vert », écrivait Ulisses Correia e Silva, le Premier ministre cap-verdien, sur sa page Facebook, vendredi 20 mars.

La veille, les autorités cap-verdiennes ont interdit les vols internationaux (passagers) au départ et à destination des aéroports du Cap-Vert. L’objectif étant bien sûr de ralentir la propagation du Coronavirus à travers le pays.  Le Cap-Vert compte actuellement trois cas confirmés de covid-19. Il s’agit exclusivement de touristes étrangers en séjour sur l'île de Boa Vista, qui est désormais mise en quarantaine (elle n’a aucune liaison aérienne et maritime avec les autres îles).

Partager
Mot clé :
Précédent

Air Seychelles acquiert son second Airbu

Suivant

Covid-19 : Air Tanzania suspend aussi se

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.