Breaking News :

lundi 06 avril 2020

L’Etat sud-africain demande la révision du plan de sauvetage de SA Express

Le plan de sauvetage de SA Express présenté la semaine dernière par Phahlani Mkhombo et Daniel Terblanche, n’a pas convaincu le ministère sud-africain des Entreprises publiques.

Dans un communiqué publié vendredi 6 mars 2020, l’institution estime qu’il « était totalement inadéquat, et ne comprenait pas d'éléments commerciaux clés qui lui permettraient de faire une analyse de rentabilisation pour la fourniture par le Trésor national, du financement postérieur au démarrage ».

Selon le ministère, « les praticiens du sauvetage d'entreprise prévoient de "clouer" la compagnie aérienne, sans d'abord présenter à l'actionnaire et aux parties prenantes, une analyse de rentabilisation complète et réalisable pour la stabilisation immédiate de la compagnie aérienne ». Il conseille à ceux-ci de mobiliser toutes les parties prenantes, les syndicats, le conseil d'administration et la direction, et de tirer parti de certaines des compétences qui existent déjà dans l'entreprise pour développer le plan de rentabilisation de celle-ci.

La filiale régionale de South African Airways (SAA) est passée sous la protection de la loi sur la faillite le 13 février. Elle a été déboutée en appel ce jour, alors qu’elle contestait ce même jugement de la Haute cour de Gauteng, rendu une semaine plus tôt. Un verdict en faveur de Ziegler, qui lui réclame une dette de 11,3 millions de rands (770 000 dollars américains). Estimant SA Express incapable de payer ses dettes, la société mondiale de logistique avait introduit en janvier, une demande afin que la compagnie nationale soit déclarée insolvable.  

Partager
Mot clé :
Précédent

Transportes Interilhas de Cabo Verde pro

Suivant

Comair enregistre une perte historique d

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.