Breaking News :

mardi 31 mars 2020

Air Botswana ne doit pas $1,8 million aux employés, la compagnie répond à la presse locale

Air Botswana rejette les accusations de « détournement de salaires » dont elle fait l’objet dans un article du Sunday Standard, publié dimanche 23 février 2020. Dans un communiqué publié ce lundi , la compagnie nationale botswanaise dénonce des « allégations malveillantes », et « l'atteinte à sa marque ».

« L’article est basé sur les procédures judiciaires en cours entre la compagnie aérienne et l’Air Botswana Employees Union (ABEU) (le syndicat des employés d'Air Botswana, ndlr), sur la question des primes salariales.  Conformément à l'ordonnance de la Haute Cour du 19 mai 2018, les deux parties ont effectué des audits indépendants, conformément à l'ordonnance de la cour de justice.  Suite aux disparités d'audit constatées par les parties, l'affaire a été renvoyée à la Haute Cour pour règlement du différend », explique l’entreprise. 

S’appuyant sur ce même dossier judiciaire, le Sunday Standard accuse Air Botswana de ne pas avoir « respecté une décision de justice rendue l'année dernière par le juge Michael Leburu ». Conformément à une supposée ordonnance du 19 octobre 2019, la compagnie devrait rembourser le solde dû dans les trente jours suivant l'audit mentionnée plus haut. Il s’agirait d’une enveloppe de plus de 20 millions de pula (plus de 1,8 million de dollars américains), due aux arriérés de salaires et avantages de ses employés.

Selon Air Botswana, « les deux parties ont comparu devant la Cour le 20 février 2020, et attendent actuellement une décision sur la question ».

 

  

 

Partager
Mot clé :
Précédent

Kenya Airways prévoit une perte de 8 mi

Suivant

LAM reporte au 2 juin 2020 son retour à

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.