Breaking News :

mardi 31 mars 2020

Cap-Vert : L'Etat cède 7,65% du capital de Cabo Verde Airlines à sa diaspora

L’Etat cap-verdien franchi un pas supplémentaire dans le processus de privatisation total de Cabo Verde Airlines (CVA). Face à la presse à Praia ce dimanche 23 février 2020, le directeur du département des opérations de marché de la Bourse du Cap-Vert a annoncé que son institution a vendu 7,65% des actions de la compagnie parapublique cap-verdienne à la diaspora. Selon Edmilson Mendonça, ce sont 74 650 actions qui ont été vendues, pour une somme totale de 108 765 050 escudos (plus de 987 mille d'euros).   

Chaque action a été vendue au prix unitaire de 1 457 escudos (13 euros), le prix de référence destiné uniquement à la diaspora. La transaction a reçu 44 bons de commande (44 nouveaux actionnaires) jusqu'au 16 décembre 2019, provenant de Cap-verdiens vivant aux États-Unis (dix-sept), en France (cinq), en Allemagne (quatre), en Hollande (quatre), au Portugal (trois), en Suisse (deux) et en Suède (deux). Mais également en Angola, en Belgique, en Espagne, en Guinée-Bissau, au Japon, au Nigéria et en Chine (Macao).

Avec cette nouvelle vente, l’actionnariat de Cabo Verde Airlines se présente désormais comme suit : 51% pour Lofleidir Cabo Verde, 2,35% pour 91 travailleurs de l'ancien transporteur aérien public, 7,65% pour la diaspora cap-verdienne à travers le monde, et 39% pour l’Etat cap-verdien. Ces 39% équivalent à 390 000 actions, et seront vendues aux investisseurs institutionnels.

Le processus de privatisation complet de Cabo Verde Airlines, démarré en mars 2019, devait en principe s’achever le 31 décembre. Presque deux mois plus tard, 39% des actions cherchent encore preneurs. 

Partager
Mot clé :
Précédent

Air Sénégal ira à Londres à partir

Suivant

Coronavirus : l’Etat tunisien pourrait

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.