Breaking News :

lundi 13 juillet 2020

L’Afrique enregistre une timide croissance à 1,8% du trafic passager au mois d’octobre 2019

Le trafic passager continue de croitre en Afrique mais timidement cette fois. Selon les chiffres rendus publics par l’IATA ce jeudi 5 décembre 2019, la demande (mesurée en kilomètres passagers parcourus ou RPK) a augmenté de 1,8% en octobre 2019, par rapport à la même période l’année dernière. Cependant, la capacité d’accueil (nombre de sièges disponibles ou ASK) a augmenté de 3,6%. Le facteur de charge a quant à lui diminué de 1,3%, et est situé à 69%. « Le ralentissement économique en Afrique du Sud a peut-être pesé sur la modération récente de la croissance de la demande », pense l’IATA.

A l’échelle mondiale,  le trafic passager a augmenté de 3,4% par rapport à octobre 2018. On constate toutefois un léger recul, en comparaison à la croissance de 3,8% enregistrée en septembre 2019. Une situation que l’institution explique par la baisse des performances du trafic sur les marchés intérieurs. En octobre 2019, la capacité proposée a augmenté de 2,2%, et le facteur de charge, de 0,9%. Il était de 82% pendant cette période ; ce qui est un record pour le mois d’octobre.

« La croissance du trafic reste faible par rapport aux niveaux de croissance historiques à long terme, reflétant la poursuite du ralentissement de l'activité économique sur certains marchés clés et le fléchissement de la confiance des entreprises. Toutefois, l'augmentation du trafic est un facteur positif et le secteur continue de faire un excellent travail pour optimiser l'efficacité des actifs, comme le montre le facteur de charge record », a déclaré Alexandre de Juniac, le directeur général de l'IATA.

 

 

Partager
Mot clé :
Précédent

Afrique : Le trafic de fret enregistre u

Suivant

Air Madagascar abandonne (encore) Johann

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.