Breaking News :

jeudi 05 décembre 2019

Pour poursuivre ses activités , Fastjet envisage une restructuration d’ici février 2020 avec la cession de sa filiale zimbabwéenne

S’achemine-t-on vers une restructuration de Fastjet ? Possible. En tout cas, pour poursuivre ses activités au-delà de fin février 2020, la compagnie privée a besoin d’un financement supplémentaire. « Le Groupe négocie donc actuellement avec certains de ses principaux actionnaires pour explorer diverses options, notamment la levée de fonds propres et / ou une restructuration de la société impliquant la cession de fastjet Zimbabwe », écrit le transporteur aérien dans un communiqué rendu public ce mercredi 27 novembre 2019. 

La cession serait réalisée à hauteur d’environ 8 millions de dollars, provenant d’un consortium dirigé et souscrit par Solenta Aviation Holdings Limited (actionnaire à environ 60% de fastjet Plc aujourd’hui), et d’autres investisseurs locaux au Zimbabwe. Ainsi, elle libérerait le groupe de quelque 5,4 millions de dollars de passifs courants, et de 3,2 millions dollars de futures dépenses d’investissement en aéronefs, qui seront pris en charge par le nouveau consortium d’investisseurs.

Une fois la restructuration achevée, le groupe serait alors composé des activités de FedAir, fastjet Brand et fastjet Africa (qui comprend la division business de fastjet Central Systems, et également fastjet Mozambique). Fastjet Zimbabwe continuerait à fournir les services de gestion de la marque et des compagnies aériennes fastjet.  

En outre, le groupe aura une option de rachat de sa participation dans fastjet Zimbabwe, trois à cinq ans après la vente, et selon les mêmes principes de désinvestissement auxquels la compagnie sera vendue. Bien que les discussions en cours restent positives, « rien ne peut garantir la réussite du processus de restructuration », explique l’entreprise.

Quoi qu’il en soit, cette annonce de restructuration intervient plus d’un mois après la suspension des opérations de Fastjet au Mozambique. Mais également une semaine  après l’ordonnance de mise sous liquidation de Fastjet Tanzanie. 

Partager
Mot clé :
Précédent

Au Tchad, le Président de la Républiqu

Suivant

Jambojet ajoute Kigali à son réseau, s

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.