Breaking News :

jeudi 05 décembre 2019

Les pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest planchent sur la certification OACI des aéroports des deux communautés

Peaufiner les mécanismes de certification des aérodromes en Afrique de l’Ouest et Centrale : c’est l’objectif principal de l’atelier qui se tient depuis hier mardi 26 novembre, et ce jusqu’au 2 décembre 2019, à Brazzaville au Congo. « Le Congo ne ménagera aucun effort pour encourager toute initiative qui permettrait de parfaire la certification des aérodromes et de respecter les normes de l’OACI », a promis Raphaël Ngatsono, le directeur de cabinet du ministre des Transports, de l’Aviation civile et de la Marine marchande.

Pendant sept jours, les experts en transport aérien venus des pays membres des deux sous-régions vont échanger dans l’optique de bâtir des stratégies plus édifiantes permettant d’assurer au mieux la mise en œuvre de la certification des aéroports en Afrique Occidentale et Centrale, conformément aux recommandations de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), écrit l’Agence d’information d’Afrique centrale.

Depuis 2003, l’organisme onusien demande à ses Etats membres de certifier leurs aéroports internationaux, en tenant compte de la convention de Chicago.

L’événement actuel est organisé par le gouvernement congolais, en partenariat avec l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac). Les aéroports Maya-Maya de Brazzaville et Antonio-Agostinho-Neto de Pointe-Noire, sont d’ailleurs concernés par ces certifications.  

 

 

 

 

Partager
Mot clé :
Précédent

Au Tchad, le Président de la Républiqu

Suivant

Air India effectue son grand retour en A

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.