Breaking News :

mercredi 11 décembre 2019

Fastjet tanzania déclarée insolvable et mise sous liquidation judiciaire

Fastjet tanzania va définitivement disparaitre du ciel tanzanien. Jeudi dernier, le 21 novembre 2019, la division commerciale de la Haute Cour de Dar es-Salaam a déclaré Fastjet Limited insolvable, écrit The Citizen. Selon le quotidien tanzanien, la juridiction a demandé que la compagnie privée tanzanienne soit liquidée pour « insolvabilité et incapacité de payer ses dettes ».

Concrètement, tous les biens de l’entreprise seront rétrocédés à ses créanciers pour soit éponger, soit atténuer ses dettes auprès de ces derniers.  Biseko Nyagabona, avocat de SBN Attorneys, a été désigné  liquidateur officiel.

A l’origine d’une telle décision, une plainte de Swissport Tanzania. La principale entreprise d’assistance en escale dans les aéroports de Tanzanie réclame environ deux milliards de shillings pour ses prestations.

« Nous avons dû demander une requête en liquidation, requête qui a porté ses fruits devant les tribunaux. À l'heure actuelle, nous travaillons à exécuter la pétition de liquidation, et à récupérer notre argent », a déclaré Mrisho Yassin, le président-directeur général de Swissport Tanzania. Dans la même veine, les autres créanciers de Fastjet ont été appelés à déposer leurs réclamations auprès du liquidateur au plus tard le 29 novembre.

Cette décision judiciaire vient mettre fin aux espoirs de revoir un jour Fastjet dans le ciel tanzanien. En effet, depuis l’expiration de sa licence d’exploitation en janvier 2019, la Tanzanian civilian aviation authority (TCAA) hésitait à la renouveler. Elle avait néanmoins fixé à novembre 2019 l’examen du dossier de licence du transporteur aérien. Prévu demain le 27 novembre 2019, cet exercice n’est plus à l’ordre du jour. « Comment pouvons-nous donner une licence à une entreprise en liquidation ? » S’est interrogé Hamza Johari, le directeur général de la TCAA.

Cette liquidation judiciaire est un deuxième coup dur pour Fastjet . La compagnie a suspendu indéfiniment ses activités au Mozambique le 26 octobre 2019, faute de rentabilité. 

 

Partager
Précédent

Air Tanzania : La justice canadienne sai

Suivant

TAAG lance Johannesburg – Lagos via Lu

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.