Breaking News :

mercredi 11 décembre 2019

Sénégal : Le programme de modernisation de 13 aéroports nationaux entre dans sa phase active

Moins d’une année après le lancement du Programme de Reconstruction des Aéroports du Sénégal (PRAS), la société Tchèque TRANSCON, la Banque tchèque d’Exportation (CEB), l’Organisme de financement et de garantie tchèque (EGAP), et l’Etat du Sénégal, ont procédé, ce vendredi 22 novembre 2019, à la signature de la convention de financement des aéroports de Saint-Louis et de Ourossogui/Matam.

 Cette cérémonie intervient après la sécurisation des emprises aéroportuaires de Saint-Louis, effectuée récemment, en étroite collaboration avec les autorités locales et populations riveraines. Elle annonce le démarrage imminent des travaux, pour une livraison attendue courant 2020.

 Les aéroports, une fois reconstruits, participeront au désenclavement des régions de Saint-Louis et de Ourossogui/Matam, qui pourront, en plus des dessertes nationales, accueillir des vols internationaux et régionaux.

 Le PRAS est une des trois composantes du projet phare de relance du Hub aérien sous régional du Plan Sénégal Emergent (PSE) qui ambitionne de doter les régions d’infrastructures aéroportuaires aux normes internationales, en deux phases.

La première composante porte sur la reconstruction de cinq aéroports, Saint-Louis, Ourossogui/Matam, Kédougou, Tambacounda et Ziguinchor, par la société TRANSCON, pour un montant de 99 milliards de FCFA. La deuxième phase, consiste à mettre aux normes internationales huit aéroports, Cap-Skirring, Kolda, Sédhiou, Simenti, Kaolack, Bakel, Linguère et Podor, pour un coût global des travaux estimé à 39 milliards de FCFA.

Partager
Mot clé :
Précédent

South African Airways suspend temporaire

Suivant

RDC : Il est le seul passager survivant

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.