Breaking News :

mercredi 11 décembre 2019

Air Peace devient la 44e compagnie membre de l’AFRAA

L’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) a un nouveau membre. Au cours de sa 180e réunion, tenue ce dimanche 10 novembre 2019, à Maurice, en marge de la 51e assemblée général annuelle de l’AFRAA, le Comité exécutif a examiné et approuvé Air Peace comme nouveau membre de l’association.

Par cette adhésion, l’AFRAA compte désormais 44 membres, l’Association représentant plus de 85% du trafic aérien en Afrique.

Lancée en 2017 et basée à Lagos, Air Peace est actuellement la plus importante compagnie aérienne du Nigeria.  Elle exploite une flotte de 23 avions, dont huit 737-300, cinq 737-500, un 777-200 (ER), deux 777-300, un Do328-300 et six Embraer E145 ( affectés à sa filiale domestique, Air Peace Hopper).

 

En plus des  principales villes du Nigeria, Air Peace dessert Accra au Ghana, Freetown en Sierra Leone, Banjul en Gambie, Dakar au Sénégal, Monrovia au Libéria et Dubaï et Sharjah aux Emirats Arabes Unis.  En long courrier, elle projette d’ici peu Londres, Houston, Johannesburg, Bombay, Guangzhou. Douala, Lomé, Libreville et Niamey s’inscrivent également dans son plan de croissance régional.

 

En septembre 2018, elle a conclu un accord avec l'avionneur américain pour l'achat de 10 737 MAX qui « joueront un rôle majeur dans la croissance de ses activités ». Les premières livraisons sont attendues d’ici 2023.  Air Peace sera par ailleurs la compagnie de lancement de l’Embraer E195-E2 en Afrique. Le transporteur nigérian a conclu le mercredi 3 avril à Maurice, une commande portant sur l’achat ferme de 10 appareils avec des droits d’achats sur 20 appareils supplémentaires.

 

Rappelons que le conseil exécutif de l’AFRAA  a par ailleurs validé les dossiers de Alton Aviation Consultancy, Associated Energy (AEG FUELS), Collins Aerospace et Safran qui deviennent structures partenaires de l’AFRAA.« Le programme de partenariat est un moyen par lequel les entreprises du secteur de l’aviation collaborent avec l’AFRAA, pour répondre aux besoins des compagnies aériennes africaines, et soutenir leur croissance », explique l’institution.

Partager
Mot clé :
Précédent

AFRAA 2019 : Les quatre propositions maj

Suivant

Ethiopian Airlines veut faire de Montré

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.