Breaking News :

jeudi 05 décembre 2019

Le processus de nationalisation de Kenya Airways est sur la bonne voie

La nationalisation de Kenya Airways se matérialise. Face à la presse kenyane la semaine dernière, Sebastian Mikosz, le directeur général de la compagnie nationale kenyane a affirmé que le gouvernement a « mis en place un comité de pilotage chargé de diriger le processus de nationalisation de Kenya Airways d’ici la fin de l'année ». « Nous sommes en train de rédiger les amendements qui seront adoptés par le parlement pour faire de la compagnie aérienne une propriété exclusive de l'État », a-t-il ajouté.

Le patron de Kenya Airways a expliqué que des réformes juridiques et politiques devront être apportées, afin que le gouvernement puisse racheter les parts des actionnaires minoritaires. Interrogé par « Reuters » à la fin du mois de juillet dernier, David Pkosing, le président de la commission des transports du Parlement kenyan, a déclaré qu'il faudrait au moins 21 mois pour que l'État reprenne le contrôle total de Kenya Airways.

En rappel, c’est sous proposition de cette commission que le Parlement a voté le 23 juillet 2019, le projet de nationalisation de la compagnie. Actuellement, le capital de l’entreprise est détenu par plusieurs entités. L’Etat kenyan a 50,1% ; Kq Lenders Co 2017 Ltd détient 39,1% ; Air France-KLM émarge à hauteur de 7,95%. D’autres structures telles que Mike Maina Kamau, Galot International Ltd, et Parametric Portfolio Associates LLC, se partagent les 2,75% restant.

 

Partager
Précédent

DHL-Ethiopian Airlines Logistics Service

Suivant

Egyptair fait de Hangzhou sa quatrième

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.