Breaking News :

dimanche 20 octobre 2019

Air Zimbabwe espère revoler vers l’international

Air Zimbabwe pourrait bientôt voler vers l’international. Selon le journal zimbabwéen « The Independent », la compagnie nationale aurait récemment reçu une offre de partenariat de Knighthood Capital. Selon cette offre, la société hollandaise devrait faciliter l’accès du transporteur aérien aux services de location d’avions et permettre de ce fait la réouverture de ses liaisons internationales. Le journal affirme que « des membres de la haute direction étaient présents dans le pays le mois dernier, et ont tenu une série de réunions avec de hauts responsables du ministère des Transports et du Développement des infrastructures ».

« Je peux confirmer qu'il y a eu des contacts avec cette société. Ils étaient ici le mois dernier et nous avons eu des entretiens avec eux. Mais il serait prématuré de donner des détails étant donné que les négociations sont toujours en cours. Nous les divulguerons au bon moment », a déclaré le président du conseil d'administration d'AirZim. Patrick Chinamasa s’est pas contre abstenu de donner plus de détails ; évoquant la volonté de confidentialité exigée par le l’investisseur néerlandais.

« Nous avons été convoqués à une réunion au cours de laquelle Knighthood a présenté son offre au président. Ils recherchent essentiellement un partenariat d’investissement permettant à AirZim de louer des avions ; ce qui lui permettra de reprendre ses vols internationaux. En tant que gouvernement, nous leur avons dit qu'ils étaient les bienvenus pour soumettre leurs propositions écrites. Nous leur avons également fourni des informations relatives à AirZim qu'ils ont rapportées dans leur pays. Nous espérons avoir de leurs nouvelles bientôt », a souhaité un haut responsable gouvernemental présent à cette réunion.

Ce nouveau développement arrive au moment ou Air Zimbabwe travaille à reprendre de l’altitude depuis sa mise sous administration provisoire en aout 2018, elle est gérée depuis lors par Grant Thornton Chartered Accountants.  Air Zimbabwe traîne avec elle une dette d’environ $300 millions. La compagnie exploite actuellement un seul appareil, un Boeing 767-200ER (Z-WPF) sur son réseau domestique et vers Livingstone (Zambie) et Johannesburg (Afrique du Sud). Elle a réceptionné un Embraer 145 en mai dernier mais l’appareil n’est pas encore en service.

Partager
Précédent

Egyptair réceptionne son cinquième Boe

Suivant

Après le Sénégal, Corsair Internation

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.