Breaking News :

dimanche 20 octobre 2019

Kenya Airways acquiert un simulateur Bombardier Q400 pour sa filiale Jambojet

Kenya Airways et Jambojet œuvrent pour la mise à niveau de leurs équipages. La compagnie nationale kenyane et sa filiale low-cost ont signé ce jeudi 12 juillet 2019, « un accord tripartite » avec FlightSafety International (FSI) pour la fourniture par FSI d’un simulateur Bombardier Q400 devant servir à la formation et au recyclage des personnels navigant sur cet aéronef.

Selon un communiqué de presse rendu public par Kenya Airways, le simulateur en question sera installé au Kenya Airways Pride Center, l’académie de formation de la compagnie. Il permettra « d’améliorer la disponibilité et la qualité de la formation des pilotes de Jambojet ; ainsi que des autres opérateurs Q400 en Afrique ».

« Nous avons une large empreinte dans le monde et nous sommes ravis d’avoir notre deuxième partenariat en Afrique. C’est une excellente occasion pour nous d’étendre notre expertise dans la région alors que nous continuons à faciliter la formation en fournissant des simulateurs de haute qualité. Cette solution permettra aux opérateurs de se former plus souvent et réduira leurs coûts de formation globaux » a déclaré Patrick Coulter, le directeur du développement des affaires, de la formation commerciale et de la simulation chez FSI.

« Le nombre de Q400 en Afrique est en augmentation ; avec un nombre limité de simulateurs pour soutenir la formation. Le nombre estimé d’aéronefs Q400 en Afrique est supérieur à cent ; pour seulement trois simulateurs. L’accord est un pas en avant dans le renforcement de la capacité de notre programme de formation et de renforcement de notre priorité sur la sécurité et la qualité » a expliqué Sebastian Mikosz, le directeur général de Kenya Airways.

En signant cet accord, « Kenya Airways et Jambojet espèrent tirer parti de la vaste expérience de FSI pour continuer à améliorer la sécurité de l’aviation africaine ».

En rappel, Jambojet exploite une flotte de cinq Q400. En mai dernier, la compagnie a annoncé son intention d’acquérir quatre appareils supplémentaires d’ici la fin de l’année en vue de l’expansion du réseau régional. Jambojet a en effet introduit une demande de licence auprès de la Kenya Civil Aviation Authority (KCAA) pour l’exploitation de seize nouvelles lignes régionales.

Partager
Précédent

Mozambique : LAM, la compagnie nationale

Suivant

Le transport aérien pourrait générer

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.