Breaking News :

mercredi 17 juillet 2019

Emirates revient à Khartoum au Soudan

C’est ce lundi 8 juillet 2019 qu’Emirates fera son retour à Khartoum. Dans un communiqué rendu public le 4 juillet 2019, la compagnie émiratie a annoncé qu’elle desservira à nouveau la capitale soudanaise, à raison d’un vol par jour.

Ainsi, le vol EK733 quittera l’aéroport international de Dubaï à 14h35, pour arriver à l’aéroport international de Khartoum à 16h40. Le vol retour, EK734, décollera de  l’aéroport international de Khartoum à 18h10, pour se poser à l’aéroport international de Dubaï le lendemain matin à 00h20. Opérée en Boeing 777ER, la desserte « propose aux clients un choix de cabines comprenant 8 suites privées de luxe en première classe, 42 sièges couchettes en classe affaires, et beaucoup d’espace de détente pour les 304 places  en classe économique ».

« Après avoir suivi de près la situation au Soudan, et procédé à un examen exhaustif de tous les facteurs opérationnels, nous avons décidé de reprendre nos services à Khartoum. Cela contribuera à soutenir les entreprises locales et à élargir l'accès aux marchés internationaux ; tout en profitant aux passagers qui se connectent à notre réseau mondial », a déclaré Orhan Abbas, le vice-président directeur des opérations commerciales d'Emirates pour l'Afrique. « Le service quotidien entre Dubaï et Khartoum offrira à nouveau aux voyageurs d'affaires et de loisirs du Soudan une connectivité mondiale via le réseau de la compagnie aérienne, en particulier vers les destinations du Moyen-Orient, d'Asie occidentale, des États-Unis et de l'Extrême-Orient », a ajouté le transporteur. 

Il y a un mois, Emirates et sa partenaire low cost Fly Dubai, mais aussi Kenya Airways, Turkish Airlines, Gulf Air et Egyptair suspendaient leurs dessertes respectives de Dubaï, Istanbul, Manama, Nairobi et Le Caire vers l’aéroport de Khartoum. Ceci après la mort d’environ soixante personnes dans une opération de « maintien de l’ordre » contre les manifestants d’opposition. Le retour de la compagnie émiratie dans la capitale soudanaise est sans aucun doute une conséquence de l’accord trouvé la semaine dernière entre l’armée et les opposants sur la gestion de la transition.

Partager
Mot clé :
Précédent

Crash du Boeing 737 MAX 8 : 100 millions

Suivant

Thomas Cook Airlines ouvrira une route e

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.