Breaking News :

dimanche 22 septembre 2019

Uganda Airlines attend son 3e Bombardier CRJ-900 le mois prochain

Uganda Airlines continue d’étoffer sa flotte. Après avoir reçu ses deux premiers Bombardier CRJ-900, le gouvernement ougandais annonce l’arrivée du troisième avion pour le mois de juillet 2019. Dans un entretien accordé jeudi dernier au « Daily Monitor », la ministre des Travaux publics et des Transports a affirmé que le gouvernement a effectué un payement de pré-livraison de 20% sur chacun des deux avions restants. Monica Azuba Ntege a également précisé que les payements complets seront effectués à partir du prochain exercice budgétaire ; qui commence lundi prochain.

Avec ce nouvel aéronef, la flotte de la compagnie passera de deux à trois avions. Livrés en avril 2019, les deux premiers Bombardiers CRJ-900 immatriculés 5X-EQU et 5X-XOB, ont couté 154 milliards de shillings (41,55 millions de dollars) au gouvernement ougandais.

En attendant le dernier de la commande qui arrivera en septembre 2019, la compagnie nationale ougandaise a également commandé deux Airbus A330-800neos. Le gouvernement ougandais a déjà fait un acompte de 74 milliards de shillings (20 millions de dollars) pour ces avions prévus pour les vols long-courriers. Des paiements supplémentaires seront bientôt effectués selon la ministre des Travaux publics et des Transports. Les deux appareils sont attendus en décembre 2020, et janvier 2021.

Uganda Airlines étant en pleine relance, les Bombardiers CRJ-900 ont été jugés adéquats pour la conquête du marché régional. Ceci du fait de son coût, sa capacité (76 places), son efficacité et sa fiabilité (ils peuvent voler pendant six heures).

Ses opérations commerciales devant débuter dans quelques jours ou semaines, la compagnie nationale ougandaise devrait donc se lancer à la conquête des villes telles que Nairobi, Kigali, Bujumbura, Goma, Kinshasa, Kisangani, Goma, Dar-es-Salaam, Mombasa, Kilimandjaro, Juba, Khartoum, Mogadiscio, Hargeisa, Johannesburg, Addis-Abeba, Lusaka, Harare et Zanzibar. Un marché actuellement contrôlé par Kenya Airways, Rwanda Air et Ethiopian Airlines.

Partager
Précédent

Kenya Airways veut atterrir au Somalilan

Suivant

Egyptair envisage de desservir Douala ce

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.