Breaking News :

dimanche 20 octobre 2019

Le Gabon interdit aussi le 737MAX dans son espace aérien

L’Agence Nationale de l’Aviation civile du Gabon a annoncé la suspension de l’exploitation des Boeing 737 MAX de lespace aérien et du territoire gabonais.

 

Dans un communiqué en date du 14 mars, le régulateur gabonais justifie cette mesure conservatoire par la survenance de deux accidents « dans des conditions similaires », impliquant cet appareil.

 

« Plusieurs autorités d’aviation civile ont procédé à l’interdiction de survol de leur espace aérien et d’atterrissage sur leur territoire, des Boeing 737 MAX à titre conservatoire. Dans cette même optique, plusieurs compagnies aériennes exploitant ce type d’aéronef les ont cloués au sol. Compte tenu de ces circonstances, et bien que l’enquête n’ait révélé aucune cause à ce stade, convaincue que des investigations complémentaires doivent être effectuées par les autorités de certification de ce type pour s’assurer de leur navigabilité, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile suspend le survol de son espace aérien et l’atterrissage sur son territoire, de tous les avions Boeing 737MAX» indique le communiqué.


Cette mesure aurait principalement affecté  Turkish Airlines qui connecte habituellement Libreville cinq fois par semaine en 737MAX8. Mais depuis le mercredi 13 mars, l’appareil a été remplacé  sur cette desserte par un Boeing 737-900.

 

Dimanche 10 mars 2019, le Boeing 737 MAX8 (ETAVJ) d’Ethiopian Airlines, s’est écrasé après six minutes de vol, avec à son bord 157 passagers.Le vol ET302 effectuait la desserte entre Addis Abeba (Ethiopie) et Nairobi (Kenya). Aucun survivant selon les autorités de l’Aviation civile éthiopiennes.

 

Partager
Précédent

Rwandair obtient les droits de trafic po

Suivant

La Somalie bannit certains modèles Anto

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.