Breaking News :

vendredi 20 septembre 2019

Kenya Airways ne gèrera pas l'aéroport international Jomo Kenyatta

Kenya Airways n’entrera pas au capital de l'aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA) de Nairobi. Dans un communiqué rendu public mardi 3 septembre 2019, le PDG du groupe a affirmé que la décision a été approuvée lors de la dernière  réunion trimestrielle du conseil d'administration. « Suite à une décision prise par le conseil lors de la dernière réunion du conseil tenue le 27 août 2019, nous retirons officiellement la proposition d’investissement à initiative privée (PIIP) soumis à la Kenya Airports Authority (KAA)... Comme vous le savez peut-être, le PIIP n'a pas décollé et une nouvelle direction - la nationalisation a été adoptée », a déclaré Kenya Airways dans un communiqué.

Le 3 octobre 2018, la compagnie nationale kenyane avait déposé un projet d’investissement à initiative privée auprès de la Kenya Airports Authority (KAA), en vue d’obtenir une concession pour exploiter, entretenir et développer l’aéroport international Jomo Kenyatta sur une période de 30 ans. A la suite de celui-ci, la KAA avait, conformément à la loi, soumis le dossier aux citoyens et institutions nationales concernées.

En avril de cette année, à l’issue de ces concertations, l’autorité aéroportuaire du Kenya a rejeté la proposition de Kenya Airways. La KAA a estimé que, même si elle souhaitait un aéroport meilleur et dynamique, la proposition du transporteur désavantageait JKIA. Le président de la KAA, Isaac Awuondo, et le directeur sortant, Jonny Andersen, ont déclaré aux députés de la commission des transports, qu'ils présenteront un autre modèle de gestion du principal aéroport du pays.

Partager
Mot clé :
Précédent

Epidémie d’Ebola : les autorités nig

Suivant

Cairo airport company veut construire un

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.