Breaking News :

mardi 11 août 2020

Afrique du sud : Le gestionnaire aéroportuaire, ACSA, recherche une garantie étatique pour un nouveau prêt de $599 millions

Airports Company South Africa (ACSA), voit sa trésorerie s’effriter jour après jour.  Sans revenus, le gestionnaire des principaux aéroports d’Afrique du Sud se tourne désormais vers l’Etat, l’actionnaire majoritaire.

Dans une présentation faite le 18 mai devant la commission des transports du Parlement, l’ACSA a fait savoir qu’il a besoin d’une garantie de l’Etat pour lever une nouvelle dette de 10 à 11 milliards de rands  ( $545 à $599 millions) au cours des 5 prochaines années.

L'opérateur, qui détient également des concessions à l'aéroport international Guarulhos de Sao Paulo et à l'aéroport international Chhatrapati Shivaji de Mumbai, a déclaré qu'environ 3 milliards de rands ( $163 millions) de garanties seraient nécessaires au cours des trois prochaines années.

Depuis la fin mars, l'Afrique du Sud a décidé de suspendre temporairement tous les voyages en avion à destination, en provenance et à l'intérieur du pays pour éviter la propagation du coronavirus, qui a déjà infecté 15515 personnes et fait 264 victimes. En raison de cette situation, l’ACSA prévoit une réduction de 50% des revenus en 2020 et 40% en 2021.

Le gestionnaire a informé le parlement qu’il n'est pas en mesure de lever des prêts bancaires, principalement du fait de la dépression de l'industrie aéronautique et de la récente dégradation de son crédit par Moody's. Pour l’exercice 2021-2023, l’ACSA table sur une baisse de 25% de son budget de fonctionnement, ramené à 3,6 milliards de rands ( $196 millions).

Créée en 1993, Airports Company South Africa, bien que détenue majoritairement par le gouvernement sud-africain (74,6%) est juridiquement et financièrement autonome et régie par le droit commercial. La société gère un réseau de neuf aéroports en Afrique du Sud, y compris les trois principaux aéroports internationaux à savoir Johannesburg, le Cap et Durban-qui seront ouverts au trafic domestique à compter du 1er juin. Ces neuf plateformes ont traité de 41,49 millions de passagers au cours de l'exercice 2017/2018.

( 1$ = 18,34 rands)

Partager
Mot clé :
Précédent

[Tribune] La pandémie de coronavirus (C

Suivant

Le Nigeria relance les travaux de rénov

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.