Breaking News :

jeudi 05 décembre 2019

Le PDG de l’aéroport d’Alger démis de ses fonctions

Tahar Allache n’est plus le PDG de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA). Selon le « Huffpost », il a été limogé ce mardi 24 septembre 2019, à l’issue d’un conseil d’administration auquel il a pris part. Le haut fonctionnaire est soupçonné de plusieurs cas de malversations financières, détournements de fonds, et corruption. Autant de chefs d’accusation retenus à l’issue d’une enquête de la Brigade économique et financière (BEF).

Il y a une vingtaine de jours, rapporte le « Huffpost » la BEF a remis au ministère des Transports, au Procureur, et au juge d’instruction du tribunal de Dar El Beida, les conclusions de ses investigations. A la lumière de celles-ci, la juridiction a ordonné au ministère des Transports de tenir un conseil d’administration extraordinaire, afin de suspendre le mis en cause de ses fonctions, et le soumettre à une enquête.

Frappé d’un interdiction de sortie du territoire depuis le 1er août 2019, Tahar Allache fait l’objet d’une enquête pour « abus de fonction ». Une enquête liée à l’attribution du marché d’installation d’une solution informatique de gestion aéroportuaire dans la nouvelle aérogare de l’aéroport international Houari-Boumediene d’Alger.

En mars 2017, le désormais ex-PDG avait retiré ce marché à Ultra Electronics, « en raison de la présence de plusieurs intermédiaires » dans son offre. En réponse, le groupe lui a porté plainte pour corruption. Quoi qu’il en soit, cette affaire n’est qu’une parmi tant d’autres qui le visent.

Partager
Précédent

La base militaire des Émirats arabes un

Suivant

ACI Afrique : Le patron de l’Office na

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.