Breaking News :

vendredi 20 septembre 2019

La Somalie interdit les vols directs vers Kismayo

« Les vols internationaux et locaux au départ et à destination de Kismayo doivent passer par Mogadiscio. » C’est en substance ce qu’il faut retenir du communiqué de la Somali federal civil aviation authorioty (SCAA), publié ce lundi 2 septembre 2019. A l’origine de cette annonce, le renforcement de la sécurité aux frontières de la Somalie. Ainsi,  Mogadiscio examinera tous les biens et les personnes entrant et sortant du pays. Cela pourrait également être perçu comme une réponse de la Somalie au voisin kenyan.

En effet, cette décision intervient quelques jours après que le Kenya a suspendu ses vols directs entre Mogadiscio et Nairobi pour les mêmes motifs de sécurité. « Il a été décidé que les passagers des vols en provenance de la République de Somali et à destination de Nairobi, seraient emmenés au moyen de contrôles de sécurité préliminaires multi-agences à l'aéroport international de Wajir », écrivaient Nairobi dans une note datée du 27 août 2019.

Quoiqu’il en soit, cette décision de Mogadiscio n’est que le dernier épisode de la relation froide qu’entretiennent actuellement les deux voisins. Depuis la découverte d’un possible gisement de pétrole offshore à la frontière entre les deux pays, les relations entre le Kenya et la Somalie se sont considérablement dégradées. Les autorités kenyanes avaient dans un premier temps fermé leur frontière avec la Somalie ; interdisant même les vols en direction de Mogadiscio. 

Partager
Mot clé :
Précédent

Le gouvernement libyen veut reconstruire

Suivant

L'aéroport international de Libreville

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.