Breaking News :

mardi 19 novembre 2019

Le gouvernement libyen veut reconstruire l'aéroport de Benghazi dans le cadre d’un B.O.T

Les autorités libyennes veulent maintenir le trafic aérien dans le pays. Pour cela, le gouvernement de Fayez Al-Sarraj a signé vendredi 30 août 2019, un contrat pour le financement et la construction d'un nouveau terminal passagers à l'aéroport international de Benghazi-Benina. Selon la Libya news agency (LANA),  la Banque de commerce et de développement, responsable de ce projet, prendra tout en charge. Il s’agira donc d’un contrat BOT (Build-Operate-Transfert) d’une durée de 25 ans. Délai à l’issue duquel la plus grande banque privée du pays rétrocèdera l’infrastructure à l’Etat libyen.

Construit sur une superficie de 2,5 hectares, le nouveau terminal sera conforme aux « spécifications complètes et normes internationales ». Une fois celui-ci opérationnel, l'aéroport de Benghazi, situé dans le nord-est du pays, prendra le relais de celui de Mitiga. Initialement aéroport militaire, il est le seul actuellement opérationnel en Libye, et assure donc tous les vols civils en provenance et en partance de l’Etat magrébin. Sauf qu’avec la poursuite de la guerre, il est quelques fois fermé (temporairement) au trafic aérien. Il a d’ailleurs été fermé hier lundi 2 septembre 2019, pour des raisons de sécurité.

Auparavant second aéroport du pays après celui de Tripoli, l'aéroport de Benghazi a, comme ceux de Misrata, Sebha et de la capitale libyenne, été détruit par la guerre qui sévit en Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.

Partager
Mot clé :
Précédent

Aéroport de Brazzaville : L’ASECNA d

Suivant

La Somalie interdit les vols directs ver

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.