Breaking News :

mardi 19 novembre 2019

Le Norvegien Jonny Andersen quitte la tête de la Kenya Airports Authority

Jonny Andersen ne sera bientôt plus le directeur général de la  Kenya Airports Authority (KAA). Dans un communiqué rendu public la semaine dernière, la KAA a annoncé que celui-ci quittera ses fonctions d'ici la fin du mois de septembre. Selon une circulaire interne à l’institution, le norvégien aurait évoqué des raisons personnelles pour demander à quitter son poste avant la fin de son bail. Nommé le 12 juillet 2016, son bail court en principe jusqu’au 21 novembre 2019.

« Jonny a apporté une bonne connaissance du secteur et une capacité à forger un consensus entre les parties prenantes. Il a servi avec distinction et je lui souhaite bonne chance dans ses projets futurs », a affirmé le président de la KAA. « Au cours de son mandat, nous avons construit une base solide pour la croissance future ; notamment en renforçant notre équipe de direction, en améliorant nos opérations et le service à la clientèle », a ajouté Isaac Awuondo. 

« Dans l'intervalle, le conseil d'administration nommera un directeur général par intérim, et exercera une surveillance plus étroite afin de garantir une transition en douceur », a confié le président de la KAA. Le processus de recrutement d'un nouveau directeur général a néanmoins déjà commencé.

Le départ de Jonny Andersen interviendra quelques mois avant celui du directeur général de Kenya Airways. En poste depuis juin 2017, Sebastian Mikosz quittera ses fonctions le 31 décembre 2019. Il intervient également dans un contexte de nationalisation de la gestion du transport aérien au Kenya. 

En effet, le Parlement a voté le 23 juillet 2019, le projet de nationalisation de Kenya Airways. Un projet qui prévoit aussi la création de l’Aviation Holding Company. Lequel groupe comprendra la Kenya Airports Authority, Kenya Airways, l'aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA), et un collège centralisé des services de l'aviation, qui fonctionnera de manière indépendante.

Partager
Précédent

La SITA prend en charge la gestion de l

Suivant

Le gouvernement libyen veut reconstruire

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.